poisson

Les poissons chartrains

1er avril oblige : petit retour sur nos poissons chartrains… Le saumon tout d’abord sur la maison qui porte son nom. Sachez qu’il était pêché en abondance dans nos rivières… mais que sa texture blanchâtre (il n’avait pas le sel pour lui donner sa couleur !) un peu caoutchouteuse n’en faisait pas un met goûteux.

Zodiaque-6773Le vitrail du zodiaque en la cathédrale présente un tandem de poissons fort sympathiques. Non loin de là, l’horloge astrolabique du 14e siècle avec son aiguille qui permettait de connaître la position du soleil, de la lune et surtout de savoir quel était le signe du zodiaque du moment. horloges-9724ccVous verrez aussi les petits poissons du portail nord (à droite dans les voussures extérieures) et enfin au portail royal, portail de droite (celui de la vierge) dans les voussures intérieures tout en bas (juste en dessous des gémeaux).

12916802_1086454374751128_1552665606404884869_o
Alors vous me direz, c’est bien joli, mais le 1er avril, ça veut dire quoi ? Quelques raisons s’entremêlent…


L’historique : Charles IX en 1564 a décrété l’édit de Roussillon afin d’uniformiser le calendrier annuel. Dans certaines villes ou régions, l’année commençaient à Pâques, au 1er mars, ou… au 1er avril. Charles IX a décrété que partout, le 1er de l’an serait le 1er janvier… Résultat : au lieu de se souhaiter la bonne année, on faisait des blagues le 1er avril.
La religieuse : même si cette année, Pâques était exceptionnellement tôt, souvent, le 1er avril tombait en plein carême. Comme le poisson (qui était le symbole de Jésus !) était un aliment très consommé pendant cette période, ce jour permettait de faire une pause tout en conservant le côté religieux et austère du carême. La pause était d’autant bienvenue qu’au Moyen-âge on affirmait que Jésus ne riait pas. La période de Carême était donc non seulement un jeûne alimentaire, mais également une période sans rire.
Historiquement, on dit aussi qu’il existait en Grèce Antique une fête où les rôles étaient inversés (dans l’esprit Carnaval ou fête des fous) et que cette fête tombait… 12 jours après l’équinoxe. Calculez : nous y sommes !!!