Auguste Préault : quelques sculptures

Auguste Préault : quelques sculptures

Auguste Preault

“Tuerie” au Musée des Beaux-Arts de Chartres

La période romantique est souvent très méconnue pour la sculpture quand on étudie l’histoire de l’art. Elle révèle cependant de véritables bijoux. J’ose le dire : ma sculpture favorite de cette période se trouve au musée de Chartres (non ! je ne suis pas chauvine) même si elle n’est pas visible actuellement. Il s’agit de Tuerie d’Auguste Preault.

tuerie-preaultAvec cette oeuvre créée en 1834, Préault se démarquait et montrait un côté avant-gardiste qui rebutait les “classiques” de l’époque. Regardez la bien : elle aborde la violence, la rage, d’une manière totalement moderne. Proche de Guernica de Picasso et pourtant un siècle les sépare : les visages sont traités sans complaisance, montrant toute la folie de la tuerie. Cette oeuvre aura apporté à Préault de la méfiance… On qualifia son oeuvre de “grotesque”.

ophelie preaultAlors que Ophélie, au traitement tout aussi moderne, lui a amené la reconnaissance. Je vous ai également mis la statue de notre général Marceau Place des Epars.

Auguste Preault : l’artiste

Mais qui était Auguste Préault ? Cet artiste parisien (il est né à Paris en 1809) était d’origine modeste. Son esprit passionné l’avait entraîné dans le sillage des romantiques et de Hugo lors de la fameuse bataille d’Hernani en 1830. C’est seulement après le salon de 1849 que sa carrière connaîtra un certain succès. En 1997, le Musée d’Orsay lui avait consacré une exposition rétrospective bien méritée.

Posted on: 1 novembre 2015Véronique Domagalski - Guide conférencière